Présentation

Une Université d’été pluridisciplinaire sur le Travail : pourquoi ?

 

Le travail a été retenu comme objet de l’Université d’été pluridisciplinaire parce qu’il se prête de manière assez exceptionnelle à la pluridisciplinarité, retenant une variété très large de disciplines scientifiques. Le travail est un objet de recherche et de réflexion qui taraude l’humanité en toute période et en tout lieu. Il est au centre des échanges humains ; il est un lien économique et social. Il mobilise les sciences techniques, du vivant, humaines et sociales. Il est en proie à des transformations radicales avec l’avènement du numérique et de la dématérialisation, la robotisation, les cobots, l’homme augmenté (etc.). Il est une lecture de nos sociétés, de leur diversité de niveau de développement économique, social, culturel, politique. En plus d’être un objet d’études disciplinaires, le travail est un objet de recherche qui exige des comparaisons internationales pour des raisons qui ne relèvent pas du seul registre de la globalisation de l’économie. Si, contrairement à certaines prédictions le travail n’a pas connu sa fin et qu’au contraire il reste le vecteur d’intégration sociale (en tant que participation à une œuvre collective) et de réalisation individuelle qu’il n’a cessé d’être, ses formes, sa densité, sa portée, sa place, son sens connaissent des mutations en ce début de XXIe siècle que seule une approche pluridisciplinaire et comparative permettront de saisir dans leurs nuances, leur complexité et leur variété. L’ambition de cette Université d’été est de s’adresser aux jeunes chercheurs pour les initier et les convaincre des atouts et des ressources d’une approche pluridisciplinaire et comparative pour être en capacité de mieux appréhender et comprendre les bouleversements à l’œuvre en ce début de XXIe siècle.

La santé est la thématique associée au travail pour la première édition -2017- de l’Université d’été de Bordeaux; chaque année, une facette nouvelle du travail sera la thématique de l'Université d'été.

Objet : Mettre en exergue les apports de la pluridisciplinarité à la compréhension des relations entre Travail et Santé, souligner la nécessité de mobiliser la diversité pluridisciplinaire pour identifier les conditions les plus favorables à la compréhension globale et systémique de cet objet de recherche. Il sera alors important de documenter les différentes formes de pluridisciplinarité (emprunt, migrations ou détournement de modèles et/ou de méthodologies /juxtaposition/ fusion….).

Objectifs :

1) Structurer un retour d’expérience sur des projets pluridisciplinaires en cours dans l’université de Bordeaux ou de la nouvelle région, afin de valoriser les résultats ainsi atteints

2) Encourager le développement de cette pratique de recherche pour répondre aux besoins aux enjeux des évolutions sociétales

3) Encourager des doctorants et futurs doctorants à s’engager dans ce type de recherche.

Méthode et outils de travail : Le recours à l’image sous ses différentes formes (films, documentaires, dessins, photos, …) comme objet de médiation au service de la pluridisciplinarité. Le présupposé est qu’il s’agirait d’un objet intermédiaire facilitateur des interactions entre disciplines. 

La méthode comprend des apports de connaissances selon un mode académique classique (conférence et discussion ) intégrant la production de retours d’expériences sur la pratique de recherche pluridisciplinaire et un travail en ateliers impliquant des groupes d’étudiants composés de manière pluridisciplinaire et accompagnés par des enseignant-chercheurs. Il agira pour eux de « déconstuire » dans une logique disciplinaire le contenu de l'œuvre cinématographique projetée. Cette « déconstruction » va chercher à mettre en lumière l’apport de chaque discipline, voire l’absence d’autres disciplines. La présentation par les étudiants et la confrontation des résultats obtenus devront démontrer la nécessité de l’approche pluridisciplinaire à la réalisation de l' œuvre et à la démonstration qu’elle poursuit et seront présentées en séance plénière sur le mode «reconstruction/reconstitution », en présence de l'auteur de l' œuvre et d'un ou deux protagoniste(s).

e
Personnes connectées : 1